La maladie de Parkison est une pathologie qui touche les personnes âgées. Les seniors entre 50 ans et 70 ans sont les plus assujettis à ce problème de santé. Il touche essentiellement le cerveau et a un impact avec les gestes du malade. Pour en savoir plus sur cette maladie, les lignes ci-dessous vont vous expliquer en général les signes et le traitement de celle-ci. L’intervention de la kinésithérapie dans le traitement de cette pathologie est sera aussi élaborée.

La maladie de Parkinson en quelques mots

Lorsque le système nerveux se détériore et représente une conséquence néfaste sur le mouvement d’une personne, cela concerne la maladie de Parkinson. Le développement de cette pathologie se fait généralement petit à petit. Mais tout dépend d’un patient à l’autre. Le premier signe se remarque à partir d’un tremblement d’une main et parfois des ralentissements de mouvement. Cette maladie entraîne la mort lente des neurones du cerveau. Grâce aux traitements adaptés et aux recherches faites par les médecins spécialistes, un patient atteint de maladie de parkinson peut vivre pendant plusieurs années.

Les causes de la maladie de parkinson

Jusqu’à aujourd’hui, les causes de la maladie de parkinson sont méconnaissables. Les spécialistes dans le domaine soulignent que les facteurs de cette pathologie sont les gênes et l’environnement. C’est le cas par exemple de l’exposition chronique face à des pesticides, à des produits chimiques, etc. La prise de drogue comme l’héroïne favorise aussi cette forme de pathologie. Une autre cause connue est l’intoxication au manganèse et au monoxyde de carbone. Pour prévenir donc d’une part la maladie de parkinson, il faut éviter de se contacter pour autant avec ces facteurs.

Les symptômes de la maladie de parkinson

Selon les individus, les symptômes de la maladie de parkinson sont variables. Ces derniers s’aggravent de plus en plus au fil du temps. Pour certains, les symptômes sont supportables et pour d’autres, ils sont très gênants. Les dépressions et les fatigues s’ajoutent aussi à ces diagnostics étant donné que les sujets n’arrivent plus à contrôler leur cerveau convenablement. Les activités quotidiennes sont en effet touchées par cette pathologie les problèmes au foyer s’enveniment. Il faut donc une meilleure organisation pour mieux vivre avec cette maladie. Les entourages aussi vont devoir faire des efforts pour soutenir leur proche atteinte de cette pathologie.

Les symptômes décelés sont : les difficultés de penser, les troubles de l’humeur et du sommeil, l’incontinence, les problèmes d’odorat, la constipation, les soucis de déglutition, etc.

Le traitement au moyen de la kinésithérapie

La kinésithérapie est un traitement complémentaire pour la maladie de Parkinson. A tous les stades de la maladie, cette thérapie est indispensable. Le but de ce traitement est surtout de faire progresser la souplesse des membres du corps. Les muscles de l’organisme du malade a besoin d’entretien régulier. L’équilibre de la marche qui aide à l’autonomie du patient est ainsi à traiter. Le problème de rigidité du corps peut être ajusté grâce à des séances de kinésithérapie. Elles préviennent aussi les contractures des muscles et les déformations des articulations. Quelques séances ne suffisent pas pour avoir un résultat tangible, il faut suivre une thérapie complète et évolutive pour mieux gérer et mieux vivre avec la maladie de Parkinson.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *