La sciatique est une douleur nerveuse qui est due à une inflammation du nerf sciatique. Très peu soulagée par les antalgiques et les anti-inflammatoires classiques, la sciatique entraîne souvent une douleur insupportable qui fait souffrir les personnes victimes. Outre les traitements médicamenteux, la kinésithérapie est une option envisageable pour traiter la sciatique. Pour en savoir plus, voyons à travers cet article si les séances de kiné sont efficaces pour soulager et soigner la sciatique.

La kiné pour soulager la sciatique aiguë

Le masseur-kinésithérapeute peut intervenir pendant la période de crise ou de sciatique aiguës. En effet, le kinésithérapeute va mettre en place une physiothérapie qui sera destinée à soulager temporairement la douleur entraînée par la sciatique aiguë. La physiothérapie qu’il va choisir dépendra du matériel qu’il dispose dans son cabinet. Il peut utiliser différentes techniques de massage, de la cryothérapie ou encore de l’hydrothérapie. Pour en savoir plus sur la sciatique, n’hésitez pas à voir plus de détails sur http://www.la-sciatique.com/

Cependant, ces techniques ne permettent pas de régler la cause de la sciatique. La kiné n’est donc pas un traitement curatif de la crise de sciatique. Elles permettent uniquement de la soulager durant une courte durée. Le kinésithérapeute peut également vous donner quelques conseils qui permettront d’éviter la douleur comme l’étirement et l’exercice des muscles du dos, mais aussi l’adoption d’une meilleure position au quotidien.

La kiné, un traitement des cas chroniques

Lorsque la sciatique est chronique, la kiné aura pour rôle de rassurer le patient. Les séances régulières de kiné seront destinées à évaluer l’amélioration des douleurs et d’en apprécier l’évolution. Comme l’évolution est généralement très lente, la kiné sera donc très utile pour rassurer et accompagner le patient pour qu’il ne perde pas courage. Le plus souvent, les techniques de kiné adoptées pour traiter la sciatique chronique sont de la gymnastique douce, le réapprentissage des gestes du quotidien et la maîtrise des étirements doux.

Ces traitements vont donc permettre au patient de travailler convenablement les muscles et les articulations du dos. Il s’agira de libérer la raideur mécanique et la douleur, de maintenir et rééquilibrer la musculature, mais aussi entretenir de bonnes habitudes grâce à des conseils et des exercices.

La kiné en prévention de la récidive

Une autre face du kiné permet également au patient de faire des exercices qui seront très utiles pour éviter une nouvelle inflammation. La kiné sera donc destinée à faire travailler le patient, à stimuler ses muscles et lui donner toutes les techniques à adopter pour éviter une récidive. En effet, suite à un traitement par massage ou autre, les muscles du dos auront été mis à rude épreuve. Dans ce cas, la kiné visera à restaurer les muscles dorsaux, à renforcer la structure musculaire et plus précisément les muscles spinaux dorsaux.

Le kinésithérapeute sera également apte à donner des conseils de posture au patient, et ce en prévention de la récidive. Il s’agit surtout d’une kiné active qui permettra au patient de gagner en mobilité musculaire. Aussi, le kinésithérapeute tentera de faire connaître au patient les bonnes habitudes à avoir, les gestes à éviter et les exercices d’entretien à pratiquer tout seul.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *